Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
01/20/2006

L'après ADSL a (enfin) commencé

Author: amo@emakina.fr

Des deux débats qui agitent ceux qui s’intéressent aux infrastructures d’accès, à savoir celui d’un service universel et celui associé au développement de la fibre, le second vient de franchir un cap.
Jusqu’à il y a peu, on parlait beaucoup l’expérience palloise, et l’isolement de cette initiative et l’activisme de certains n’était pas sans expliquer la poussée de fièvre du débat passionné intervenu mi-novembre du côté de la FING.
Mais en ce début d’année, les choses se sont accélérées…


Il y a d’abord eu ce qu’aucun ont perçu comme des échos à Pau BroadBand Country, notamment les annonces de Sarkozy et surtout Delanoë d’assurer une couverture très-haut-débit des Hauts-de-Seine et de Paris. Surtout, l’annonce de France Télécom de s’engager dans le FTTH, marque l’entrée de la fibre à l’abonné dans l’ère de l’industrialisation.
Comme le relève A. Modesto, s’en est terminé la course à l’ADSL, enterré le VDSL 2, bienvenue à la fibre 100Mb/s. Depuis le temps que l’on répète que la fibre est le seul investissement de long terme qui vaille et que les autres technologies ne permettent pas de faire face à l’accroissement des besoins, il est sympathique d’entendre Didier Lombard justifier son choix dans une perspective durable. Je n’oublie également pas l’imminence des premiers renouvellement des paires de cuivres qui portent actuellement le parc haut-débit français et qui arrivent, après 20 ans de bons et loyaux services, à date de péremption.
Alors que l’on s’attendait à un nouveau front sur le VDSL2 ou sur le sous-répartiteur, c’est bien sur la fibre qu’il va se passer. Certes, l’expérience paloise (j’y étais l’autre week-end), montre que les usages se font attendre, mais ce temps passera vite. La télévision exploitera rapidement ces nouvelles capacités et une nouvelle fracture numérique verra le jour.
En Limousin, l’initiative Dorsal avait inscrit le déploiement de la fibre, dans une première étape orientée vers les immeubles et zones d’activités. Ce signal augure d’une nouvelle réflexion d’aménagement. Lundi, je vais participer à une importante réunion de l’ADIMAC sur les initiatives haut et très-haut-débit en massif central. J’espère qu’on va aborder le sujet…

gallery image