Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
5/7/2006

L'ENTRENET au coeur de l'UPFing'06

Author: Manuel Diaz

UPFing'06Ce sera les 7, 8 et 9 juin à Aix en Provence et dans une ambiance certainement très “2.0”. L’université d’été de la Fing (UPFing’06) est toujours un évènement très attendu, l’occasion de voir les chercheurs et les acteurs confronter leurs idées, échanger et partager leurs expériences. L’intelligence collective est au coeur de cette manifestation et admet comme préalable que toute personne de la salle peut contribuer au débat autant que les intervenants.


Cette année, la thématique est l’Entrenet. Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme lancée par Daniel Kaplan sur InternetActu.net, en voici un bref aperçu :
“C’est cet univers de pratiques collectives, celui dans lequel les réseaux sont utilisés pour dire et faire des choses ensemble, que je propose d’appeler l’EntreNet. “Entre” comme “entre nous”, bien sûr, mais aussi comme “intermédiaire” : la communication “un à un” d’un côté, la communauté de l’autre, ne sont que des cas limites aux deux bouts d’un continuum d’usages. L’essentiel est à chercher entre ces deux pôles.”
LoïcA l’aulne de cette définition et du texte qui lui est consacré on ne peut s’empêcher de penser à bK (nom de code de blueKiwi). bk est donc un outil de l’Entrenet ? Je laisse ici la place à Chritophe (maître es-bK) pour répondre à cette question… En ce qui me concerne j’en suis persuadé. blueKiwi répond parfaitement à ces quelques arguments de l’Entrenet :
“l’EntreNet est peuplé de petites choses plutôt que de grands discours, de quotidien plutôt que de projets, de pratiques qui se constatent plutôt que de se planifier. Seule l’agrégation de ces petits actes collectifs produit, éventuellement, des communautés, des mouvements ou des phénomènes.”
ou à ça…
“Ce qu’il y a de neuf, semble-t-il, c’est que ces pratiques s’outillent, s’agrègent et se raccordent les unes aux autres – non pas sur la base d’une décision stratégique, mais de l’existence de standards et surtout de services qui les facilitent – et passent à une échelle infiniment supérieure.”
Après le bien commun en 2004, l’innovation en 2005, l’Entrenet est une notion plus intellectuelle, moins matérialiste qui fait les beaux jours de la Fing. C’est aussi une des façons de reconnaître que les outils et les technologies au delà de leur simple existance sont faits pour amener l’homme à progresser à avancer. Nous avançons vers une société du social, de l’homme, certains disent de la spiritualité. Le grand changement que tout le monde sent ou voit et que certains qualifient de 2.0, ce n’est pas l’internet 2.0 mais peut-être bien la société 2.0. Il se trouve qu’internet qui est au coeur des usages des jeunes générations et des entreprises est l’outil symbolique aujourd’hui de ces changements. Il permet de “tisser” des liens (comme quoi l’idée de toile du départ n’était pas si mauvaise) de former des communautés en gros de passer d’une ère de l’outil, l’indutrialisation, à une ère de l’humain et de l’esprit.
Pour ceux qui seront à Aix et qui verront deux geek de l’internet 1 en route vers l’internet 3 en train de parader déguisés en kiwi bleus et de disserter sur le bien fondé des coups de pelle, ne vous étonnez pas, ces gens là se dopent à l’innovation, à l’échange et aux usages… ils s’appellent Alexis et Christophe et sont reconnaissables à leur carte de visite .gr (blanche et violette avec un zest d’orange 😉
PS : Voici leur habitat en photo, c’était avant les travaux, d’ailleurs il manque encore la couche de peinture bleue sur la façade ! 😉
Et voici le portrait robot de l’un d’entre eux, si vous le voyez, donnez lui un kiwi :

Kiwi

gallery image