language switch background

Select your location

26/10/2020

Accessibilité, engagements éthiques et responsabilité digitale : c’est aussi ça, être une User Agency

Author: Romain Dehaudt, Head of Revenue & Operations

A l’heure où les états ont compris l’intérêt (voire la nécessité) des initiatives comme Green IT, le RGPD ou le Green Deal (Pacte vert pour l’Europe), les entreprises s’y mettent avec entrain. Il est plus que temps d’allier nos forces pour créer des économies résilientes, s’ouvrir à d’autres marchés et enfin réconcilier numérique et responsabilité écologique.

Les organisations en sont capables, c’est ce que nous tentons de prouver à travers nos engagements depuis des années en matière de data privacy, de durabilité et de respect de l’environnement et de l’utilisateur.

L’utilisateur est au coeur de ces transitions, pour atteindre un résultat satisfaisant pour l’ensemble des acteurs.

Les contraintes d’hier sont les opportunités d’aujourd’hui (et de demain)

Emakina s’engage en matière de qualité, de durabilité et de responsabilité digitale

Chez Emakina, nous sommes convaincus depuis longtemps que l’on peut “faire du digital” autrement, avec un respect accru pour l’utilisateur et son environnement. Ainsi en témoigne notre engagement durable, responsable et éthique, notamment au travers de notre adhésion et accréditation à Global Compact. Cette initiative des Nations Unies qui accompagne les organisations dans le déploiement d’une politique RSE efficiente.

Nous valorisons également la déontologie, l’approche commerciale et la mise en œuvre des réalisations de l’agence, notamment au travers du Label Entreprise Numérique Responsable (ENR), le label d’éthique pour les entreprises du numérique en France,.

Mettre la RSE au centre des process

Autre engagement chez Emakina, le Label RSE sectoriel de branche, adoubé par Bercy, que nous sommes fiers d’arborer. Il valide le respect du droit et de pratiques écologiques et sociétales vertueuses

Dans la même logique, nous nous conformons au Green Deal (Pacte vert pour l’Europe) pour promouvoir une économie durable et résiliente. Cette feuille de route de transition écologique sert un objectif moyen terme : atteindre la neutralité carbone du continent.

Opquast : la qualité dans le développement web.

Opquast est une certification née d’un regroupement d’acteurs du web pour suivre un ensemble de bonnes pratiques en matière de développement de produits et services digitaux. Emakina en est un membre fondateur et donc l’une des premières agences à avoir certifié l’ensemble de ses équipes (métier comme technique). Bien loin d’une simple action de communication, cette certification s’appuie sur des audits réguliers, le suivi du respect des good practices et une analyse des actions concrètes au sein de l’agence.

Ce que cela implique d’être la User Agency

L’engagement d’Emakina pour la culture du numérique

Les démarches mentionnées précédemment sont dans notre ADN depuis notre création en 1997. Aussi, nous développons une composante verte plus prononcée dans le parcours des équipes techniques pour scorer les produits développés et les optimiser en matière de durabilité et de responsabilité.

Notre ambition est un engagement : nous sommes la “User agency” et cela implique une culture du numérique qui s’inscrit dans le mouvement de la transition écologique et sociétale. L’utilisateur doit être et rester au centre de ces démarches pour qu’elles conservent leur sens. Agir dans un autre but ne peut mener à l’amélioration de l’expérience utilisateur, même avec le respect de l’environnement.

En phase avec l’État et sa feuille de route

L’Etat français avance enfin sur les questions environnementales et sociétales, les organisations ont donc le devoir et la responsabilité de s’y conformer. L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), spécialisée dans la transition énergétique, a contribué à élaborer la Loi Economie Circulaire, un loi prometteuse. Cette loi va chiffrer “l’impact carbone de la collecte et de l’exploitation des données” que les FAI devront divulguer dès le 1er janvier 2022. Elle amène également un indice de réparabilité sous forme de note sur 10 devrait être obligatoire en 2021, ainsi qu’un indice de durabilité en 2024. Chez Emakina, nous suivons depuis le départ, et de très près, ces évolutions pour nous y conformer au plus vite.

Etats et entreprises doivent avancer main dans la main vers une économie durable et résiliente face aux grands enjeux de notre siècle. Ce n’est plus une question d’opportunité ou de communication mais bien un enjeu de pérennité de nos métiers. Il est temps pour les entreprises de prouver par l’action leur rôle prépondérant dans cette évolution.

Découvrez-en plus sur nos engagements.

gallery image