Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
11/14/2005

Découverte de Bruges

Author: Webmaster

Cela faisait quelques moDSC00295.JPGis que l’idée d’un voyage à Bruges me trottait dans la tête. J’ai toujours été attiré par les pays nordiques, et il est vrai qu’à 2H30 de chez moi en voiture, c’était l’occasion rêvée de découvrir avec ma chère et tendre la Venise du Nord… Départ Samedi matin donc, au chant du coq, direction la Belgique ! La journée s’annonçait très mal puisque j’ai dû allumer les feux anti-brouillards après une heure de route ! Tant pis ! J’avais le parapluie de golf et le 3/4 Helly Hansen dans le coffre, les éléments ne nous faisaient pas peur ! En passant la frontière, j’ai eu la surprise de voir s’afficher sur mon autoradio « Rock Voisine » ! Tient, ils ont une radio qui s’appelle Rock Voisine en Belgique, marrant. J’ai compris au bout de quelques minutes que le RDS de la radio était dynamique ! Cette radio belge venait de mettre fin en quelques secondes à des années de frustration et répondait par la même occasion à une question quotidiennement posée partout dans le monde « C’est quoi ce titre ? » ! Pendant quelques secondes, Je me suis senti l’âme d’un Mathieu Kassowitz dans Amélie DSC00298.JPGPoulain lorsqu’il se rend compte que son fantôme des photomatons n’est autre que le réparateur des machines !
Bref ce n’est pas le sujet de ce billet…
Nous avons décidé de passer à Ostand en coup de vent, « le plus long restaurant du monde » selon les locaux (je vous passe l’accent). Crevettes grises, soupes de poisson et autres escargots de mer…
Bref que du bon à 10H00 du matin. Cette ville a largement été meurtrie par la guerre, et l’architecture très éclectique rend cette ville très intéressante. J’ai eu d’ailleurs la surprise en revenant à ma voiture de découvrir mon premier PV belge ! Avec une pochette en plastique s’il vous plait pour ne pas qu’il prenne l’eau !

DSC00380.JPGDirection Bruges cette fois-ci… Et après avoir traversé une campagne, il faut l’avouer bien moins charmante que ma chère Corrèze, j’ai découvert la belle…
Comme le disait le petit guide que nous avions, pour découvrir Bruges, il faut savoir se perdre…
Nous avons commencé par visiter le Beffroi, grande tour fortifiée de quatre vingt-trois mètres de hauteur, et le mécanisme horriblement complexe de son horloge. Je n’ai pas pour habitude de visiter ce genre de « piège à touristes », mais si on ne le fait pas pour la tour, il faut le faire pour la vue !
Nous nous sommes ensuite évadés dans les rues deDSC00314.JPG Bruges, puis sur les canaux qui entourent le cœur de la ville dans une embarcation barrée par un guide franco-anglo-néerlando-italien. Que du bonheur !
Pour finir, je n’ai qu’une chose à dire : allez à Bruges, c’est merveilleux !

Plus de photos sur mon flickr

gallery image