Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
11/27/2004

Dorsal : maintenant et pour 20 ans !

Author: amo@emakina.fr

Récemment un quotidien national évoquait l’importance des jours que nous traversons au niveau national et européen, il semble que le Limousin ait aussi son moment clé.
Le délégataire chargé de l’aménagement numérique du territoire régional et donc du dynamisme du secteur des télécoms et des TIC sera bientôt connu et son choix engage le Limousin pour 20 ans. Les régions et départements français, l’Etat, l’Europe nous regarde. Dorsal a été saluée comme une initiative exemplaire, tout le monde attend une conclusion conforme à la voie tracée depuis 5 ans.

Tout devrait normalement concourir au choix d’un opérateur Alternatif.
L’opérateur historique n’a jamais démenti son rejet de l’idée même de la démarche. Le principe même d’un choix concurrentiel s’inscrit dans la volonté toujours affirmée de pousser à une plus grand dérégulation du secteur, au profit des consommateurs en France et en Europe. Au sein de Dorsal, cette ligne ne s’est jamais démentie.
Partout ou un opérateur alternatif a été choisi, l’opérateur historique a investit de son côté en conséquence pour se maintenir leader sur son marché, doublant l’investissement de son concurrent et stimulant un peu plus le développement économique sur un secteur dont toutes les études montrent qu’il est un grand pourvoyeur d’emploi et de croissance.
Plus que de dégrouper des installations, le délégataire devra être celui qui sera capable de convaincre très rapidement les Free, Tiscali, Neuf et autres opérateurs de services alternatifs de déployer leurs offres en région. C’est cela l’enjeu du choix. Actuellement, aucun usager limousin ne profite vérutablement du dégroupage et de la dynamique concurrentielle nationale. Pas de FreeBox, pas de haut-débit à 8Mbs à 15€/mois. Nous sommes systématiquement en décalage et les pubs télés n’aiguisent que notre frustration.

Les choses doivent bouger, cela fait 5 années qu’on nous promet que ce sera le cas, 5 années que nous espérons une décision qui doit confirmer la volonté, jamais démentie, de nos élus de trancher en faveur du développement économique dans le domaine des télécoms et des technologies de l’information. L’heure de vérité est venue. Le train entre en gare, le prochain sera dans 20 ans !

gallery image