Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
03/11/2008

Facebook parle français, mais encore ?

Author: amo@emakina.fr

Alors que son patron, Marc Zuckerberg, suscite l’agacement et quelques doutes de savoir où il va, Facebook est passé en mode fr. Au-delà de la belle prouesse collective et au fait que cela n’a pas empêché 1,1 millions de Français d’y souscrire en un an, on notera que, par ordre d’arrivée, nous passons après l’espagnol et l’allemand (désolé, je dois encore être en mode CEBIT).
En même temps, même si cela permettra de franchir un palier linguistique, cela est très éclairant d’une logique qui fait fi des spécificités culturelles. Certes, Facebook, en bonne marque mondiale, ne pense même pas à ce genre de choses. Pourtant et tout particulièrement dans les réseaux sociaux, on note des comportements culturels marqués, que Viadeo traduit bien dans les différences de ses versions par pays. C’est notamment le cas de la manière dont est intégré la pub, un sujet parfois sensible, qui a coûté quelques plumes à Xing il y a encore peu, d’avoir voulu traiter l’Europe trop uniformément sur ce point.
Pendant ce temps, et pratiquement au même moment, c’est LinkedIn qui débarque. Pourtant, s’il reste présent avec son modèle bien rempli de ads, il va bénéficier d’un partenariat assez malin avec l’APEC pour emballer et prescrire un service très habillé en US, dans un contexte bien de chez nous.
Les réseaux sociaux poursuivent leur extension planétaire et l’on ne peut qu’être frappé de la grande diversité d’approche de la question culturelle pour chacun d’eux.

gallery image