09/07/2006

Free en retard et autres questions autour de Dorsal

Author: amo@emakina.fr

J’avais fait le point, le premier juillet dernier, sur Dorsal à l’occasion de l’anniversaire et de la mi-course du déploiement du réseau. On ne peut pas dire que les choses se soient améliorées sur les errements d’une communication institutionnelles à côté des clous et le fait est que le débat est vif et ailleurs.
Ailleurs, c’est notamment chez David, où son billet sur l’avancement du dégroupage génère un déluge de commentaires. On y croise des gens très bien, militant du Wifi ou syndicalistes de FT et dans un excellent climat, ce que je tenais à souligner. Le bloging en action comme on l’aime. Mais qui a peur du débat et des échanges en ligne notamment ?
Parmi ces échanges, il faut noter l’annonce du retard de Free dans la couverture régionale. Deux mois dans la vue au bas mot. Mais le plus troublant, c’est de découvrir que cela résulte du fait que Free déploie ses propres DSLAM sans utiliser ceux d’Axione. Or, une des raisons d’être de l’infrastructure que ce dernier met en oeuvre, c’est de permettre à un fournisseur de service d’adresser son offre d’un coup et sur tout le territoire, en lui évitant un déploiement en propre. De fait, cela veut dire que Free ne sera pas pour tout le monde en Limousin en dégroupé. Axione a raison de dire que ce n’est pas sa faute si Free est en retard, mais le discours sur la péréquation régionale en terme de couverture de service prend quand même du plomb dans l’aile. J’aimerai bien savoir de quoi il retourne et je ne pense pas être le seul.
L’autre question, c’est évidemment celle du WiMax, posée dans le billet que j’y ai consacré il y a 3 semaines. Silence radio là aussi.
Bref, à maintenant 10 mois du but, on se demande de plus en plus ce qu’il va en être.

gallery image