Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
09/03/2008

La bonne blague de la navigation privée

Author: amo@emakina.fr

Non, je ne parlerai pas, moi aussi de Google Chrome, tout ou presque a été dit et Affordance a parfaitement synthétisé l’essentiel, à mon goût.
Passé l’annonce et les démos de la nuit, il y a cependant un sujet qui mérite un petit arrêt pipi. Google Chrome propose une navigation privée, avec la promesse que vous ne laisserez pas de trace. Ça fait rire jaune Emmanuel Parody, personnellement, je trouve ça un peu fort de café en effet. Déjà, comme l’a relevé Marshall Kirkpatrick, les CGU de la bête sont sans ambiguité : “a perpetual, irrevocable, worldwide, royalty-free, and non-exclusive license to reproduce, adapt, modify, translate, publish, publicly perform, publicly display and distribute any Content which you submit, post or display on or through, the Services“, tout ça pour plus de performance, ça va de soit.
J’adore Google et Chrome est une excellente nouvelle, mais il ne faudrait pas non plus nous prendre pour des imbéciles, ou plutôt prendre les internautes pour des ignorants, sous prétexte qu’il serait porteur au plan marketing de laisser penser qu’on peut surfer en mode privé. Ça ne l’est plus et depuis longtemps, ne serait-ce que parce que les FAI, ou même votre employeur, sont légalement obligés de collecter et conserver vos traces, une exigence parmi d’autres, dans la tendance actuelle à acquérir de la data à tout va et sans réfléchir à quoi en faire, comme s’en est insurgé, dans l’indifférence quasi-générale Alex Turk, le président de la CNIL.
Tout ça pour dire que big brother is watching us, que ce choix, on l’a tous fait, qu’on profite tous chaque matin des facilités que ça nous apporte, bref que je ne me fait pas beaucoup d’illusions, ce qui n’empêche pas un peu de clairvoyance.

gallery image