Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
08/03/2006

La SNCF donne l'exemple !

Author: amo@emakina.fr

La posture des marques vis-à-vis de ce que les blogueurs en disent est un sujet inépuisable, marqué par une réalité bien ancrée qui veut que les marques n’écoutent pas et en tous les cas ne réagissent pas. On connaît ainsi la légendaire série Dell Hell de Jeff Jarvis dont j’avais parlé ici
Autant on peut se plaindre de la surdité numérique des marques par rapport à la blogosphère, autant il faut saluer comme il se doit quand c’est le contraire qui se produit.
Ainsi, nous avons été positivement étonné du commentaire innatendu posté par Bruno Guezennec, Directeur du Matériel de la SNCF, excusez de peu, réagissant au billet de Carlos sur les prises de courant du Téoz d’hier mercredi.

Bonjour,
Nous avons lu avec attention votre billet du 2 août intitulé « Scène de la vie quotidienne dans un Teoz ».
Après vérification auprès de nos services techniques de Périgueux, nous tenons à démentir l’information selon laquelle les écarts de tension dans certains trains Teoz risqueraient d’endommager les appareils électriques branchés.
En effet, le niveau de la tension fournie par le convertisseur électrique est très régulier. Seule la forme de la sinusoïde n’est pas aussi parfaite que celle du réseau EDF.
La forme du courant ne peut pas engendrer de dégradation de matériel informatique qui, de toute manière, est alimenté par un chargeur qui l’isole de la source d’origine. Ce chargeur transforme la tension d’entrée, la filtre et la redresse pour la rendre compatible avec la charge de la batterie du PC (Tension continue TBT).
De ce fait, dans le pire des cas, seul le chargeur pourrait être endommagé par une surtension peu probable. Et en aucun cas l’appareil lui-même.
Nous sommes à votre disposition si vous souhaitez un complément d’information.
Cordialement,
Direction du Matériel de la SNCF.
GUEZENNEC Bruno
bruno.guezennec@sncf.fr

Au-delà d’avoir répondu avec précision, on peut saluer une belle réactivité.
Voilà en tous les cas un exemple d’utilisation des blogs par une grande marque pour engager une relation directe et concrète avec ses clients. Bravo donc à la SNCF, qui n’a peut-être pas de blog, mais qui sait aller apporter des réponses utiles sur ceux de ses usagers. Un exemple à saluer et à relayer !

gallery image