Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
05/06/2007

Le futur de l'e-commerce sera participatif

Author: amo@emakina.fr

La semaine dernière, le JDN a publié une tribune de Benoît Chopin sur le futur 2.0 des sites marchands.
Bon, j’ai déjà eu l’occasion de démontrer, que l’e-commerce, c’était déjà du 2.0 avant l’heure et que cet étiquetage n’a pas de sens. Et de fait, je ne vois pas en quoi ce qu’il évoque relève du 2.0.
Certes, l’intégration des moteurs et la mise en place de logiques CRM avancées sont de bons sujets, mais on en parle et on le met en pratique depuis bien avant le web 2. C’est un axe de progrès, une bonne réponse à de vraies questions de performance, pas une innovation.
En ce qui concerne l’extension de l’expérience utilisateur via RIA (interfaces riches), c’est effectivement un bon sujet d’actualité, à l’heure du show Microsoft sur WPF Silverlight. On a là un bon terrain d’expérience et j’avoue être un peu impatient de voir comment ça rencontre le public et éventuellement répondre à certaines limites, mais pour le reste, ce n’est pas du web 2, c’est un nouveau terreau d’expérience webdesign.
Le plus étonnant dans cette tribune, c’est l’absence complète de référence à ce que font une partie importante des consommateurs : interagir. Sans parler de Zlio et de ce qu’on attend des mashups appliqués à l’e-commerce, il y a aussi ce qui se passe autour des comparateurs et de la nouvelle génération de ceux-ci. Et puis, ne dis t’on pas qu’un site ne peut plus ne pas envisager avis client, commentaires et notation collaborative ? La dimension participative et interactive dans l’e-commerce ne peut pas être éludée. Alors certes, elle a un impact techno limité, mais d’un point de vue économique, j’ai du mal à concevoir d’envisager des modèles économiques ignorant cet aspect.

gallery image