Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
09/23/2004

Non, le sémiologue n’est pas une affreuse petite bête…

Author: Manuel Diaz

Il est extrêmenet facile de dénigrer une discipline que l’on ne connaît pas (et que l’on ne cherche pas connaître…). Entre les remarques gratuites du genre “La sémiologie, c’est un joli terme pour n’exprimer que du vent” (oui oui je l’ai déjà entendu) et les interrogations de ceux qui font l’effort de s’intéresser (mais qui décrochent au bout de deux phrases), il fallait absolument que j’intervienne pour recadrer tout ça et ne plus être considérée comme une bête de foire.

Première embrouille :

J’ai un diplôme de sémiologie mais une formation de sémioticienne…Sémiologie et sémiotique sont deux termes différents mais qui s’accordent à étudier un même thème : le sens et les différents codes linguistiques qui jalonnent notre langage. J’espère que tout le monde suit parce que ça va se compliquer.

On distingue deux écoles :

- L’école des sémiologues avec pour figure emblématique Roland Barthes

- L’école des sémioticiens avec pour figures de proue Greimas, Courtès et consors

A ces deux écoles correspondent deux définitions :

- Sémiologie : science générale de tous les systèmes de signes (ou de symboles) grâce auxquels les hommes communiquent entre eux. Cette défintion est celle de Ferdinand de Saussure, l’un des plus grands linguistes de ce temps.

- Sémiotique : Théorie d’analyse du discours, de la signification et des procédures d’analyse permettant de décrire des systèmes de signification

Là je pense que plus personne ne suit mais je vous laisse réfléchir à cette distinction… Je répondrai volontiers à toutes vos remarques et vos interrogations (du moment qu’elles soient pertinentes)…

Si je n’ai pas de réaction, c’est que tout le monde s’en fiche et dans ce cas là je ne veux plus aucune remarque (par respect pour ma tentative d’explication…)

gallery image