Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
10/11/2007

Organisation de l'information : la victoire du modèle Yahoo ?

Author: Webmaster

L’organisation de l’information, et par là même de la naviagtion à l’écran a toujours été une problématique globale de l’identité d’un site. Les modes se suivent et ne se ressemblent pas toujours, mais on en revient toujours à la même question : faut-il en mettre trop, ou pas assez ?


Tout a commencé avec la mode des portails en tout genre dans les années 90, sur lesquels on se devait de rassembler à la fois un maximum d’informations sur tout et n’importe quoi, ainsi que des accès rapides et croisés vers le plus de choses possibles, pas forcément en rapport avec le sujet principal du site, tant qu’on pouvait proposer du pseudo contenu. C’est l’explosion du site en 3 colonnes et une navigation horizontale, rendue possible par la généralisation des résolutions en 800×600.
On a ensuite assisté à plusieurs années de copie systématique du modèle Google. Ce dernier, caractérisé par la sobriété et le minimalisme est dit pour être en grande partie responsable de la réussite du célèbre moteur de recherche quand la concurrence, fidèle à un modèle considéré comme dépassé, a peu à peu sombré dans l’oubli. Trop d’informations tue l’information parait-il, mais la copie systématique du look and feel du maître n’a en tout cas pas assuré la réussite des imitateurs, preuve s’il en était besoin qu’il y avait quelque-chose d’autre derrière.
Depuis quelque années, on surf sur la vague Apple et son look Aqua : arrondis, bandeaux glossy, couleurs acidulées, et une organisation de l’information visuellement très différenciée : chaque chose a sa place, ses couleurs, et se retrouve dans des blocs bien espacés des voisins, le tout sur des dégradés de blancs. Difficile de passer à côté, tant les sites web 2.0 s’en sont inspirés ad nauseam.
Depuis quelques temps, j’ai l’impression d’un clair retour en arrière. Myspace, Facebook, Livejournal… affichent énormément d’informations sur une même page, de manière généralement peu organisées, ainsi que des accès vers tous les services et informations possibles, exactement comme n’a jamais cessé de le faire Yahoo! avec son fonctionnement en portail organisé autour du moteur de recherche. Une preuve de plus, en fallait-il, que l’histoire est un éternel recommencement, et qu’un modèle considéré comme désuet depuis des années peut connaître un étrange et improbable retour en grâce.

gallery image