Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
05/04/2007

Où va Flickr ?

Author: amo@emakina.fr

Il était temps pour Yahoo!, après avoir lavé son linge sale, de commencer à faire du ménage dans ses doublons et pour ce qui est de la photo, c’est fait, puisque Yahoo! Photos disparaît au profit de l’excellent Flickr. C’était attendu et c’est conforme à ce qu’on attendait.
Du coup, Flickr va monter de 8 à 15 millions de visiteurs et rejoindre le leader qui est Photobucket. Mais surtout, son fondateur annonce l’arrivée de la vidéo et là c’est un peu plus troublant.


Flickr, je m’en sert pour stocker et partager des photos et ce positionnement en fait aussi et à mon goût un super gisement sur ce type de contenu. C’est bien ce que pense aussi le monde de la photo. Bref, il y a une contradiction entre Flickr comme écosystème de la photographie et des photographes et Flickr comme réseau social et moyen pour moi de socialiser autour de photos.
Cette contradiction n’a de sens que pour le monde extérieur car, en se rémunérant notamment sur les services utilisateur et non pas sur la valeur des photos, Flickr est bien plus un réseau social qu’une photothèque. Il est donc logique que le service étende son modèle sur d’autre type de contenus et à tout prendre, pourquoi se limiter à la photo et à la vidéo, nous produisons bien d’autres choses et nous partageons et échangeons plus que cela sur le réseau au profit de notre socialisation numérique.
Coincidence, l’annonce flickr vient très peu de temps après la sortie du français Ipertnity dont la partie photo a tout du clône de Flickr, mais qui propose de gérer et partager de la vidéo, de la musique, des billets, bref toute la production numérique usuelle.
Voici donc Flickr qui se place bien dans le modèle de ces services qui nous proposent de centraliser notre production et la socialisation qui va avec. Flickr est bien un réseau social, pas une photothèque, c’est toujours bien de le préciser.
Pour la photothèque on rêvera un peu qu’un petit malin sache fédérer le gisement que constitue toutes ces plateformes, aidés par les promesses des microformats pour donner un peu de sens à tout cela. Pour ce qui est du réseau social, rendez-vous au prochain billet.

gallery image