Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
10/25/2007

Panique au pagerank

Author: Webmaster

Les raisons en sont encore obscures, mais il semble que de nombreux sites majeurs, aussi bien en France qu’aux États-Unis aient connu cette nuit une très importante baisse de leur pagerank. On pourra discuter durant des heures de sa pertinence encore aujourd’hui, la très grande majorité des régies publicitaires se basent encore sur le seul pagerank, et nombreuses sont les sites ne vivant que de la publicité qui risquent de voir leurs revenus fondre comme neige au soleil du fait de cette “réorganisation”.


Il pourrait être intéressant de connaître les raisons de cette chute brutale. Deux théories s’affrontent aujourd’hui, entre les détracteurs de la vente de liens sponsorisés qui permettent la transmission artificielle de pagerank et ceux qui pointent du doigt l’abus de cross linking, que ce soit entre les sites d’une même plate-forme ou au sein d’un même site. J’ai personnellement des doutes quant à la validité de cette théorie. Le cross linking est en effet une des bases du référencement, et j’imagine mal Google réinventer totalement les règles du jeu du jour au lendemain. Il s’agit peut-être simplement d’une réorganisation du pagerank destinée à lui rendre sa pertinence, même si je me permets d’en douter vue l’importance des sites touchés :

  • Engadget (de 7 à 5).
  • AutoBlog (de 6 à 4).
  • Problogger (de 6 à 4).
  • Copyblogger (de 6 à 4).
  • Search Engine Journal (de 7 à 4).
  • Quick Online Tips (de 6 à 3).
  • Search Engine Roundtable (de 7 à 4).
  • Blog Herald (de 6 à 4).
  • Weblog Tools Collection (de 6 à 4).
  • JohnTP (de 6 à 4)
  • Coolest Gadgets (de 5 à 3).
  • Washington Post (de 7 à 5).
  • Washington Times (de 6 à 4).
  • Charlotte Observer (de 6 à 4).
  • Forbes.com (de 7 à 5).
  • SFGate.com (de 7 à 5).
  • Sun Times (de 7 à 5).
  • New Scientist (de 7 à 5).
  • Seattle Times (de 6 à 4).
gallery image