Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
07/11/2006

Un baromètre de la blogosphère

Author: amo@emakina.fr

Repéré via Padawan, le baromètre de la blogosphère (française) a le mérite d’apporter sa contribution à la quantification du phénomène.


Selon cette étude, 8,1% des internautes français déclareraient avoir créé un blog. Cela en ferait donc 2,5 millions, soit à peine la moitié des Slyblogs créés depuis deux ans et alors que l’on sait depuis qu’il y a grosso-modo un pseudo pour deux Skyblog dans cette blogosphère-là. Comme on n’a pas d’informations sur la tranche d’âge du panel de crmmetrix (hum hum), je préfère postuler que l’étude porte sur des plus de 16 ans, limitant donc la part skyblogueuse, et d’imaginer que nous avons là un indicateur des autres blogosphères.
Chiffre intéressant, 27% des internautes français consultent au moins un blog chaque mois, d’abord comme source d’information, notamment d’actualité, puis associé à l’envie de partager des expériences et des passions, en premier lieu culturelles. L’information des blogs est jugée crédible à 80%.
Si l’intérêt d’un blog de marque est d’abord de pouvoir y relater une expérience malheureuse, cette possibilité n’en est pas moins à 80% un facteur positif pour la notoriété de la marque. Tout cela concorde parfaitement avec l’évolution des rapports entre les marques et les consommateurs, c’est rassurant.
Enfin, l’étude pointe le fait que 90% des blogs consultés soient personnels, à l’opposé de blogs e-commerce, par exemple. Quoi de plus logique compte tenu de la structure même du monde des blogs. Ne lisait-on pas récemment que les blogs d’entreprises sont rares, pesant à peine 5% du tout.
Au final, cette étude enfonce quelques portes ouvertes, mais elle a le mérite de pointer la forte pénétration des blogs dans les habitudes de recherche d’information des internautes français et leur intérêt pour voir les capacités d’expression de ce support à permettre une relation avec leur univers passionnel et de consommation. C’est toujours bon d’enfoncer ce clou-là un peu plus 🙂

gallery image