Emakina is now part of the epam family
Read the announcement
Select your location
12/04/2006

Une journée à la CNIL

Author: amo@emakina.fr

Parmi les polémiques de ces dernières semaines figurait le coup de gueule d’Alex Türk, le Président de la CNIL, devant un amendement visant à réduire de moitié son budget. La CNIL, je m’y trouvait justement vendredi en ma qualité de Correspondant Informatique et Liberté de groupe Reflect et la première chose qu’on nous a annoncé était évidemment la fin de cette sombre affaire.
Celle-ci est éclairante. Alors que la Société de l’Information est en marche, qu’on nous promet l’Economie de la Connaissance et la France Numérique, on ferait peu de cas des droits du citoyen sur le réseau.
Beaucoup pensent, dans le domaine du web, que la question de l’Informatique et des Libertés se limite à une histoire de déclarations. Ils se trompent lourdement. Elle relève tout simplement et plus largement de la qualité des services de traitements de données et des services web en particulier. C’est une école de bonnes pratiques pour une relation saine et respectueuse de la relation au client ou usager, une valeur centrale dans la réussite des services en ligne s’il en est.
Nous serions semble-t’il 500 Correspondant Informatique et Liberté en France. Même si la loi est récente et la fonction qu’elle a instituée aussi, quand on sait à quel point le sujet est central dans toute entreprise et institution, on mesure le chemin à parcourir. Nous devrions être des centaines de millier. Cela illustre en tous cas, le caractère pionnier de notre petit groupe et à contrario le manque de professionnalisme de ceux qui ne prête pas assez d’attention à cette question, tout au moins l’absence de valeur à la qualité des services numériques et aux données qu’ils mettent en oeuvre. Pathétique.

gallery image