5/31/2022

Une gestion de stock de haut niveau

Author:  Emma Dijkstra, Expert Lead Order Management, Emakina.NL. 

Trois façons de tirer profit d’une vue unique des stocks

La gestion des stocks a toujours été l’un des challenges les plus difficiles pour un distributeur. Pourquoi est-ce si difficile? Vous savez combien vous achetez auprès de vos fournisseurs et combien vous vendez à vos clients. Alors, comment se fait-il que vous ne sachiez pas ce que vous avez en stock ? 

La gestion des stocks est beaucoup plus complexe qu’on ne l’imagine. Les distributeurs stockent les produits à différents endroits et avec différentes stratégies. Parfois, les différents systèmes ne se parlent même pas entre eux. La création d’une vue unique de votre inventaire ne résoudra pas tous vos problèmes du jour au lendemain, mais c’est un élément indispensable dans le parcours pour les résoudre.

Quelques avantages :

  • Enrichir l’expérience clients en affichant la disponibilité des produits dans plusieurs magasins sur la page de détail du produit/la page produit. 
  • Suivre l’emplacement des stocks pour guider la sélection en magasin et suivre l’état des stocks afin que les invendus ne soient pas affichés sur vos canaux en ligne.
  • Contrôler ce qui est vendu sur chaque canal : en ayant une vue détaillée de votre inventaire, vous pouvez exclure des produits de certains canaux. Par exemple, vous pouvez exclure les articles volumineux de la vente en ligne, ou les articles très demandés dans certains endroits.

Deux étapes importantes pour sécuriser l’inventaire de votre magasin

Les tendances récentes en matière de BOPIS (Buy On line and Pick Up In Store), de click & collect et de curb-side pickup sont devenues un point sensible pour de nombreux distributeurs. Les données de stock déconnectées du point de vente ne suffisent plus : les ruptures de stock et le manque de visibilité en temps réel entraînent une faible satisfaction clients et nuisent à l’image de marque.

Un système moderne de gestion des commandes vous fournira non seulement un aperçu des stocks en temps réel, mais assurera également la protection des stocks dans le “mini-centre de traitement” de votre magasin.

Deux étapes importantes pour protéger vos stocks en magasin :

  1. Améliorez la gestion des stocks en magasin d’un point de vue opérationnel. Par exemple, faites en sorte que votre personnel puisse trouver facilement les stocks qui se trouvent sur un mannequin ou dans une arrière-boutique. Vous pouvez également envisager de conserver des stocks dédiés à l’exécution des commandes en magasin et dans tous les cas, assurez-vous que le prélèvement en magasin soit un processus rapide et fluide pour éviter les prélèvements incomplets. 
  1. En outre, vous devriez commencer à considérer les stocks comme faisant partie d’un pool global. Unifiez votre stock et mettez en place des règles intelligentes et flexibles pour déterminer la quantité de stock à considérer comme disponible. Pour y parvenir, un système de gestion des commandes (OMS) est essentiel.

Trois façons dont la flexibilité d’un inventaire virtuel profite aux distributeurs omnicanaux

L’époque où être omnicanal signifiait qu’un distributeur avait à la fois une boutique en ligne et un certain nombre de magasins physiques, avec un seul entrepôt pour les deux, est révolue. Aujourd’hui, les distributeurs disposent d’un nombre illimité de canaux de vente (boutique en ligne, marketplaces, applications, etc.) et d’un nombre illimité de sites d’inventaire (entrepôts multiples, magasins et dark stores, partenaires de dropp shipping, etc.) 

Cela entraîne de nouveaux défis dans la gestion des stocks sur l’ensemble de ces canaux et de ces sites. Suivre l’inventaire physique de chaque site est une bonne chose, mais cela ne suffit pas à donner aux distributeurs la flexibilité dont ils ont besoin. 

C’est là qu’intervient l’inventaire virtuel : il offre aux distributeurs de nouveaux moyens de regrouper et de segmenter leur stock. Il leur permet de créer des pools virtuels d’inventaire définis par des règles, des tampons et des exclusions, de contrôler quel pool d’inventaire est utilisé et à quelle fin et de hiérarchiser les stocks par canal de vente. 

Ces pools peuvent être adaptés rapidement en fonction de l’évolution des circonstances, voici trois exemples dans lesquels cela s’avère bénéfique :

  • Lorsque la demande sur un canal augmente soudainement, vous pouvez modifier ce qui est disponible pour la vente dans ce canal, de cette façon, vous pouvez éviter qu’un canal se vide et laisse les autres sans rien. 
  • Au même moment pour les produits qui approchent de la fin de leur cycle de vie, vous pouvez pousser tout le stock vers le canal qui est le plus susceptible de les vendre. 
  • Vous êtes capable de vous adapter rapidement aux changements inattendus, par exemple, vous souhaitez probablement ajouter immédiatement l’inventaire du magasin au stock en ligne en cas de verrouillage.
gallery image